Les bandes dessinés qui ont bercé votre enfance

Kid Paddle, Titeuf, Marsupilami, des bandes dessinées qui ont bercés notre enfance.

Nombreuses sont les personnes qui vouent un grand amour pour la lecture depuis leur tendre enfance pour une et simple raison : les bandes dessinées. Si vous êtes de la génération qui tend vers la fin les années 90, vous auriez certainement déjà lu les meilleures bandes dessinées des années 2000. Dans cet article, nous allons vous redonner cette nostalgie en énumérant celles qui auraient le plus marqué en 2000.

kid paddle

Kid Paddle

Sortie en 2003, Kid Paddle est une bande dessinée franco-canado-belge réalisée par Olivier Bonnet. Il s’est notamment inspiré de la série des bandes dessinées éponyme du belge Midam. En effet, elle retrace l’histoire d’un jeune garçon appelé Kid Paddle, adepte des jeux vidéo et de ses deux amis Horace et Big Bang. Kid Paddle a attiré l’attention de beaucoup d’enfants amoureux des bandes dessinées à l’époque.

Titeuf

Titeuf aura été aussi l’une des bandes dessinées qui a eu un grand effet sur les enfants durant les années 2000. Sortie en 2001, elle a d’abord été une franchise médiatique fondée sur la série initiale de bandes dessinées du même nom en 1992. Son auteur est le dessinateur suisse Phillipe Chapuis dit Zep. Pour vous replonger dans l’histoire de cette bande dessinée, il s’agit d’un garçon de 8 ans à la mèche blonde caractéristique nommé Titeuf.

Il aime discuter avec les grandes personnes autour des sujets qui les concernent tels que les mystères autour des filles, du sexe et de la séduction. Titeuf aime beaucoup parler d’une fille appelée Nadia dont il est secrètement amoureux. Ses amis Hugo, Manu et François ne le quittent presque jamais. L’une des parties les plus intéressantes de cette bande dessinée, c’est quand Titeuf emploie les expressions comme «Tchô», «c’est pô juste». Un vrai régal, difficile à oublier pour ceux qui ont déjà eu l’occasion de le lire.

Death Note

Juste après la sortie du film Death Note en 2006 et de sa version dessin animé en 2007, la version bande dessinée n’a pas tardé à sortir. Beaucoup d’enfants ont pris du plaisir à lire ce livre mystère. C’est en effet l’histoire de Kira, un jeune étudiant très brillant de 17 ans qui a découvert un cahier doté d’un pouvoir maléfique. Le nom de la personne qu’on aurait mentionné dans les pages de ce cahier mourrait sans doute quelques instants plus tard.

Nombreux sont ceux qui ont succombé à cette tragédie, notamment les criminels. Tout ceci est provoqué par Kira parce qu’il cherche à rétablir la justice dans le monde. Les faits ont suscité la réaction d’assez de monde, particulièrement la police qui a décidé de passer à l’attaque pour retrouver ce tueur en série qui n’est rien d’autre que Kira. Le détective L usera de son intelligence pour découvrir toute la vérité et finira par faire subir le même sort au fameux Kira.

Batman ​​​​​​

Tout comme Death Note, le film Batman a eu aussi droit à sa bande dessinée. C’est en 2004 qu’elle est sortie et a tenu en haleine les enfants de la génération 2000. D’après l’histoire, Batman qui est le personnage principal, est perçu comme étant le Messie des habitants de Gotham City. Les populations de cette ville étaient terrifiées par les criminels, mais heureusement le justicier Batman a fait son apparition pour les confronter, ceci pour le plus grand bonheur des citoyens.

Marsupilami

Marsupilami fait partie des meilleures bandes dessinées des années 2000. Elle a marqué toute une génération et continue toujours de faire parler d’elle. L’on se souvient encore des expressions phares «Houba Houba» et «Hop» du célèbre personnage, un animal imaginaire à longue queue préhensile créé par Franquin. Cette bande dessinée retrace d’ailleurs les aventures de cet animal dans sa tribu et au milieu des humains. Une bande dessinée à faire lire à toutes les générations pour leur divertissement.

Perpepolis

Perpepolis est l’une des bandes dessinées célèbres qui a marqué son époque au début des années 2000. C’est une série autobiographique de Marjane Satrapi qui met en lumière les étapes marquantes de la vie de ce dernier. Il y a d’abord son enfance à Téhéran lors de la révolution islamique et sa vie d’adulte difficile en Europe par la suite. De par sa singularité liée aux termes abordés dans le contenu et sa couleur blanc noir, Perpepolis a permis à son auteur d’avoir assez de notoriété, surtout dans les bibliothèques un peu partout dans le monde.

Si ces quelques bandes dessinées vous ont rappelé de bons souvenirs d’enfance, permettez à la génération de savourer ce plaisir de lire en leur proposant ces ouvrages.

Recent posts

Menu

Pages